Steuer, les anches made in France

La réputation du clarinettiste Canadien François Houle n’est plus à faire : il s’agit d’un des musiciens les plus inventifs qui soient sur la scène musicale internationale, quel que soit le genre musical.

Son horaire de tournée chargé comprend des prestations solos et en groupes dans le cadre de festivals de grande envergure, partout au Canada, aux États-Unis et en Europe, et il a lancé plus d’une vingtaine d’albums qui lui ont valu plusieurs mises en nomination aux Prix Juno et aux West Coast Music Awards. Son disque “Dice Thrown”, en duo avec le pianiste Français Benoît Delbecq, fût sélectionné “Choc de l’année 2002” par Jazzman Magazine. Le magazine DownBeat l’a nommé à deux reprises « talent méritant une plus grande reconnaissance » ; de plus, le Cercle des critiques 2008, 2012 et 2013 de cette même publication l’a nommé « étoile émergente ».

Diplômé des universités McGill et Yale, il a également été artiste en résidence au Banff Centre for the Arts et à la Fondation Civitella Ranieri, en Ombrie, Italie.

Il est professeur au Vancouver Community College School of Music, et fût Directeur artistique du Vancouver Creative Music Institute pendant cinq année. Il enseigne aussi la classe de clarinette niveau maîtrise et doctorat à l’université de Colombie-Britannique. Il a été nommé « compositeur agréé » par le Centre de musique canadienne en 2008.